post

Le démaquillage à la japonaise: l’huile démaquillante DHC

On le sait bien si on prend soin de sa peau, zapper le démaquillage est un crime.

Le démaquillage est l’étape la plus importante d’une bonne routine de soin. Et oui, on doit se démaquiller le visage tous les soirs, même si l’on n’est pas maquillée!

Le problème, c’est qu’on a toutes des moments de flemme intense. Et puis, c’est souvent la corvée! Avec les maquillages, notamment les mascaras d’ailleurs, de plus en plus pigmentés, on peut vite utiliser la moitié du paquet de cotons avant d’avoir la sensation d’être enfin propre et nette.

Il existe beaucoup de différentes façons de se démaquiller (non, la lingette n’en fait pas partie, désolée!), et je crois bien les avoir toutes testées.

Le gros débat, c’est souvent de savoir si il faut utiliser de l’eau ou non. Je crois que c’est vraiment une question de préférence, mais pour moi, le rinçage du produit est indispensable. Celui-ci peut être fait à grande eau, ou plus légèrement avec un spray d’eau thermale.

Les agents démaquillants contenus dans tous les produits ne sont pas sensés rester sur la peau, leur rôle est de retirer les impuretés et le maquillage, mais ce ne sont pas des actifs de soin. Donc, oui, on doit bien rincer la Créaline H2O de Bioderma! Avec une lotion tonique, ou un spray d’eau thermale, mais oui, il faut quand même la retirer.

Un autre débat, c’est celui de savoir si on doit utiliser un seul produit pour se démaquiller (et du coup nettoyer en même temps) ou si on doit d’abord démaquiller et ensuite se nettoyer la peau.

Là, je dirais que ça dépend: ça dépend du maquillage que l’on a, s’il est léger ou au contraire plus accentué et puis du temps que l’on veut consacrer à son démaquillage.

Bon, clairement, j’ai choisi mon camp: je me maquille quand même pas mal et je souhaite prendre soin de ma peau le mieux possible. Et j’ai même envie de citer la géniale Caroline Hirons, gourou beauté anglaise découverte grâce à la French Beauty Addict in London:

« Don’t complain about time taken to take care of your face. It’s your face. »

(« Ne vous plaignez pas à propos du temps passé à prendre soin de votre visage. C’est votre visage. ») Caroline Hirons

Ça fait donc plusieurs années que je suis adepte du double nettoyage. C’est à dire que jusque là, je commençais par démaquiller mon visage au lait démaquillant  (sans cotons, hein, du bout du doigts en émulsionnant, ça marche bien mieux et c’est bien moins irritant!), je rinçais et je poursuivais avec un gel nettoyant.

Avec ce programme, plus aucune trace de maquillage ni d’impuretés sur mon visage.

Le seul souci, c’est que je n’ai jamais été une adepte de lait démaquillant, quelle que soit la marque.

Ce n’est pas une texture que j’adore, je ne sais pas si c’est à cause de mon type de peau (mixte) ou tout simplement par goût personnel, mais autant j’adore la sensation des gels moussants, autant le lait est pour moi une astreinte plus qu’un plaisir.

Donc, oui, je saiiiis, je débarque, je me suis enfin mise à l’huile démaquillante.

Et je me demande juste comment j’ai pu m’en passer jusque là. Oui, à ce point!

J’en entends parler depuis des lustres, notamment de celle de Shu Uemura, mais d’une part, elle est méga chère et d’autre part, en me renseignant un peu, j’ai vu qu’elle était constituée de beaucoup d’huiles minérales et franchement : beurk!

Je me suis donc dirigée vers un autre best-seller, l‘huile nettoyante DHC …

…qui est quand même magnifique de sobriété au niveau du packaging. Super chic, j’adore!

Deep Cleansing Oil DHC
Deep Cleansing Oil DHC

 

Celle-ci est très réputée, elle a gagné de nombreux prix, notamment l’Award du site Beauté-test.com, une de mes bibles.

DHC est une marque japonaise qui est une référence partout dans le monde, et qui utilise beaucoup d’ingrédients naturels et notamment l’huile d’olive, riche en anti-oxydants. Leur site est très bien fait, et la présentation de la société est ultra complète.

Quand on ne connait pas le principe de nettoyage des huiles démaquillantes, on se dit (et je me suis dit pareil au début!):

« Mais c’est gras! Ça doit laisser la peau toute grasse! Et puis, ça doit mal se rincer avec tout ce gras! En plus, moi j’ai déjà une peau GRASSE! »

Ah ah ah, mais que nenni! En fait, c’est tout bête, le gras attire le gras, donc votre sébum en trop, vos maquillages, vos impuretés (et je m’adresse bien à toutes les peaux, oui, même les peaux sèches!), tout disparaît avec cette huile magique, y compris la moindre trace de mascara même waterproof. Mais oui, Garance!

Cette huile est hydrosoluble, c’est à dire qu’elle se dissout avec de l’eau et elle se rince donc très bien.

Au niveau de la composition, l’huile DHC contient beaucoup d’huile d’olive, et on le sent. Je sais que certaines personnes seront sûrement dérangées par cette odeur, mais moi, j’aime assez. Sentir les constituants principaux d’un produit cosmétique est plutôt rassurant , je trouve.

Au moins, pas de trace d’huiles minérales dans le produit.

Comment utiliser une huile démaquillante?

Première chose: on l’applique sur visage SEC, toujours.

On prélève 2 à 3 pompes de produit, selon son maquillage, et on masse l’huile du bout des doigts pendant environ 30 secondes en commençant par le visage et en terminant par les yeux (fermés si on ne veut pas avoir un léger « voile » après le rinçage).
Demaquillage masser visage avec huile

On ajoute un peu d’eau sur le visage et l’huile se transforme alors en lait léger.

On émulsionne encore un peu pour faciliter le retrait du produit et on rince avec de l’eau.
demaquillage laver visage à l'eau

Tout ceci prend 2 minutes, et absolument aucune trace de maquillage ne subsiste.

On peut s’arrêter là, ou poursuivre avec un gel nettoyant visage ou un pain dermatologique doux, si on veut rester sur la technique du double nettoyage chère aux japonaises.

Se démaquiller à l’huile est franchement un plaisir. La texture est ultra agréable, elle sent bon le naturel et elle se rince ultra facilement.

La peau est nickel, plus une trace de mascara et la peau ne tiraille pas du tout.

Je conseille de toujours poursuivre avec une pulvérisation d’eau thermale ou encore mieux de lotion traitante (en spray, c’est beaucoup mieux que celles qui s’applique avec un coton. Oui, j’aime moyen les cotons. Je les trouve irritants pour la peau.), cela permet de retirer le calcaire de l’eau utilisée pour le rinçage.

Depuis que j’utilise cette huile, me démaquiller est quasiment devenu un plaisir, que ce soit au niveau du geste mais aussi du résultat. Ma peau est plus douce et je sens mon grain de peau qui s’affine de jour en jour.

Bref, je crois bien que je fais partie des adeptes de cette huile culte!

On peut la trouver chez Monoprix, au Printemps, chez certains Douglas et Nocibé, et bien sûr sur le site de DHC.

Cette huile coûte 25 euros en 200ml (qui dure facilement 4 à 6 mois) ou 11 euros en format voyage.

Et vous, connaissez vous des huiles démaquillantes? Quelle est votre préférée?

Crédit photos: Fotalia / DHC

 Follow my blog with Bloglovin

Commentaires

  1. Alix a écrit

    Je découvre ce blog, sympa :)
    En lisant beaucoup de billets ici et là bcp parlent de l’importance d’avoir ses mains parfaitement sèches pour des produits à base d’huile, pourquoi? Faut pas se laver les mains avant qd même?
    Le rituel maquillage pour moi c’est bien moins que mes copines, alors ca change qqch pour choisir? Moi c’est l’eau micellaire pour l’instant mais je suis curieuse
    Que penses-tu de l’Huile Démaquillante Equilibre Haute Performance Formule Avancée de Shu Uemura, la Super huile démaquillante Sephora, la Gelée Démaquillante Fondante de Clarins et l’huile Confort Chanel. Clarins est moins gras non?
    Avec l’été c’est aussi les mascaras waterproof donc faut que ca marche bien
    DHC! J’ai lu qu’on a une sensation d’huile et gras avec en plus l’odeur. Des idées pour trouver ça moins cher sur des sites asiatiques non?
    Une dernière: en utilisant des cotons, on n’arrive pas à réduire l’effet gras. L’idée du gras après rinçage ne me fait pas trop envie

    • a écrit

      Merci pour le commentaire!;)
      Je pense qu’il faut toujours se laver les mains avant de se démaquiller, c’est bien mieux et plus propre.
      En fait, l’importance d’avoir les mains bien sèches, c’est pour que l’huile reste sous forme “huile” et qu’elle ne se transforme pas en lait, ce qui est le cas dès qu’elle rentre en contact avec de l’eau.
      C’est sûr que si tu te maquilles peu, l’eau micellaire reste une très bonne solution. Mais au moins avec l’huile démaquillante, pas besoin d’utiliser un démaquillant spécial waterproof (que je trouve souvent désagréable à l’utilisation personnellement) pour ton mascara estival.
      Je n’ai jamais utilisé les huiles dont tu me parles, donc je ne pourrais malheureusement pas te répondre là-dessus:(
      Après, je regarde un peu les compositions pour faire mon choix, sans être une intégriste du tout-naturel, mais si je vois que ces huiles sont pleines d’huiles minérales, je serais pas super motivée pour les essayer, lol;)
      Pour ce qui est de la sensation de gras, du moment que tu rinces bien à l’eau, en insistant bien sur les cils, normalement, tu ne sens plus de résidus d’huile.
      Par contre, ce n’est pas un produit fait pour être utilisé avec des cotons, ça s’utilise directement avec ses mains, le coton ne sert à rien et je pense même que là, tu es sûre d’avoir ce fameux effet de gras!
      Pour ce qui est des sites asiatiques, j’avoue que j’ai jamais tenté mais j’y pense de plus en plus, ne serait-que pour découvrir de nouvelles marques…
      Si tu ne la connais pas déjà, je t’invite à aller faire un tour sur l’excellent blog de Sasha, LA référence en terme de cosmétiques asiatiques: http://lesbeautestestent.eklablog.com/
      Mais pour conclure, je trouve que la DHC est une bonne première approche pour ce type de produit, après rien ne vaut sa propre expérience personnelle pour se faire une idée!;)

      • a écrit

        Au lancement de la marque Bio Beauté By Nuxe j’ai testé leur huile démaquillante. J’aimais beaucoup cette « nouvelle » texture, ça changeait du gel et du lait.
        Malheureusement ce produit n’existe plus et je n’ai pas renouvelé l’expérience avec une autre marque.

        • a écrit

          Elle devait être sympa, c’est dommage…
          J’avoue que pour ma part, depuis que j’ai découvert ce geste, je sens que je vais avoir du mal à m’en passer!;)

  2. Astr a écrit

    Pour avoir essayé toutes les huiles démaquillante du marché français et américain (Shu compris), je confirme la DHC est la meilleure de loin. L palus agréable, la plus efficace, la plus légère. Et la moins nocive pour la peau (j’attrape facilement des boutons)Tu m’as donné envie d’en racheter.
    Les autres sont souvent trop lourdes, parfois piquent les yeux (un comble) ou se rincent mais laissent un film gras du genre épais de chez épais.
    Je découvre ton blog, je le mets en lien dans mes favoris. N’hésite pas à nous faire rêver sur Dubaï, c’est exotique pour nous les françaises !

    • a écrit

      C’est vrai qu’elle est top! Je suis en train d’utiliser celle de Shu, la Ultimate8 (qui est la seule sans huile minérale de Shu) que je trouve assez sympa, plus fine que celle de DHC, très efficace au niveau du démaquillage, rien à redire mais l’odeur d’huile d’olive de la DHC me manque, c’est dingue comme c’est addictif!;)

  3. Caro a écrit

    Super, t’ as fait un article sur l’huile démaquillante DHC !
    Je suis complètement d’accord avec toi, elle est top. Je vais continuer avec DHC, car je voulais tenter Shu, mais trop chère et comme je suis contente de DHC : on ne change pas une équipe qui gagne !
    Je teste en ce moment l’huile végétale de jojoba ( toute simple, sans conservateur ou autre ) et je me démaquille de la même façon qu’une huile démaquillante et le résultat est parfait ( en plus pas cher et je fais du coup des bains d’huile cheveux avant shampooing) . Seul hic l’huile ne se transforme pas en lait au contact de l’eau, donc il faut absolument un nettoyant visage (et yeux) ensuite, ou sinon la mélanger avec un émulsionnant, mousse de Babassu… J’ai tout acheté sur Aroma Zone.
    Bisous

    • a écrit

      Ah, c’est marrant, j’avais surtout entendu parler de l’utilisation de l’huile de jojoba comme un soin, à mettre seule ou avec une crème visage.
      Faudra que je tente ça en démaquillant, même si j’aime bien quand ça émulsionne, moi!;) En ce moment, je redécouvre mon huile de noix de coco pour mes cheveux, c’est vachement bien en bain d’huile, et en plus, je sens comme un rocher à la noix de coco quand j’en mets, miam!!!

  4. Astre a écrit

    Ah c’est marrant, justement je viens de m’en commander sur Aromazone.
    Moi pour la peau (corps) mais j’en mettrai sur mes cheveux aussi.
    Ceci dit, ils graissent vite donc j’ai pas trop besoin d’huile pour eux. Ils ne sont pas abimés, ni colorés.

    Les Shu, j’ai moyennement aimé au final.
    En fait, y’a des années de ça, j’avais adoré la verte et j’étais restée sur elle.
    Puis j’ai utilisé DHC à défaut (et aussi parce qu’elle arrivait sur le marché français donc je voulais tester) mais en souvenir, je fantasmais toujours la verte trop chère.

    Du coup, un jour, je me suis rachetée la verte en croyant retrouver le plaisir et là, j’ai compris que depuis que DHC était passée sur mon visage, Shu ne faisait plus le poids.

    La jaune, je n’ai pas aimé non plus (trop dense pour moi, trop collante) donc, vu les prix faramineux de ces huiles, j’arrête là les expériences Shu.
    DHC et c’est tout.

    Aux US, il y a une très similaire à DHC qui est géniale aussi : la Boscia. Elle a toutes les qualités de la DHC. On la trouve chez Sephora en mini flacon voyage. Elle vaut le coup d’être testée.

    J’ai du essayer une bonne vingtaine d’huiles démaquillantes (oui, je sais :-/) et ce sont les deux qui finalement sont sorties du lot.

    Là, je me suis achetée la gelée nettoyant Clarins (couleur orange translucide). Quelle déception. C’est le même mode opératoire que les huiles mais, elle démaquille super mal les yeux.

    Le mascara fond sous son effet sauf que la matière de la gelée fait qu’il se fige sur le dessous de l’oeil au rinçage. Rien à voir avec le plaisir d’une DHC qui enlève tout très bien.

    Mauvais achat, je sais pas ce que je vais en faire. Je vais me forcer à la finir…

  5. Astre a écrit

    Non, je ne sais pas si la Boscia est avec des huiles naturelles, faudrait regarder mais simplement niveau usage, qualité, confort, résultat, elle est vraiment bien.
    Pareil que la DHC.
    Mais si la DHC est plus naturelle, elle reste donc la meilleure.

    Pour la gelée Clarins, oui, même avec de l’eau chaude !

    Je ne comprends pas du coup comment ce produit peut être à ce point plébiscité ? Finir avec de grosses trainées noires sous les yeux, non merci !
    Sans doute les filles qui l’aiment n’ont jamais testé l’huile DHC ou alors, elles se maquillent très peu, du coup ça passe.
    Moi je mets du Diorshow en mascara donc en quelques passages, il met très vite de grosse quantité.

    En gros, ça fonctionne exactement comme une huile mais au moment du rinçage, le produit laisse un film gras sur le visage qui fige les traces noires du mascara. Donc en fait, dans l’idéal, faut se démaquiller les yeux avant !

    Non, merci. :-/

    • a écrit

      C’est vrai que le Diorshow est costaud en plus, comme mascara ! Je te comprends, perso impossible de me passer d’huile démaquillante maintenant que j’ai découvert ce geste. Ça enlève tout, super facilement, c’est parfait ! :)

  6. Astre a écrit

    Oui, il est costaud et pourtant à la base j’en mets que deux ou trois passages vite fait.
    Pour la Boscia, elle n’est pas connue en France parce que cette marque n’y est pas commercialisée. Mais dans mon souvenir, elle valait la DHC réellement. Par contre, elle a l’air plus cher.

  7. Plumette a écrit

    La DHC a été ma première expérience d’huile démaquillante et j’ai été tout de suite convaincue : plus de coton, les fards et mascara envolés, une peau nette (mais je pratique le double nettoyage). En traînant sur les sites de vente de produits asiatiques, j’en avais trouvé une de shiseido qui était parfaite mais que je n’ai pas retrouvé. Celle de Cattier très naturelle me pique les yeux, donc aucun intérêt. La dernière en date est celle d’Aromatica, un fabriquant coréen, bio (ecocert). Elle sent très bon ( lavande ) et je j’adore.

    • a écrit

      Celle à la lavande a l’air super sympa (j’adore ce genre d’odeurs aromatiques!). En ce moment, j’utilise celle de Shu Uemura qui est sans huiles minérales (la Ultimate8), elle est super bien aussi, très fine et elle démaquille parfaitement. Mais l’odeur est beaucoup moins « brute » que celle de la DHC, et j’avoue que l’odeur d’huile d’olive de la DHC , que j’adore, me manque!;)

  8. Astre a écrit

    Et bien moi suite à ton article, j’ai progressivement eu envie de me racheter la DHC. Ce que j’ai fait hier soir et je me suis démaquillée avec. Ça faisait sans doute presque deux ans que je n’en avais pas acheté (vu que j’avais testé pleins d’autres).

    Ben QUEL PLAISIR !

    J’ai retrouvé son odeur, sa finesse, elle décolle super bien le maquillage. On le sent sous les doigts se dissoudre ce qui n’est pas le cas pour beaucoup d’huiles.

    Pas de yeux qui piquent. Bref, elle est vraiment super. J’ai décidé dorénavant d’en faire un basique. Je vais arrêter de chercher à gauche à droite THE produit démaquillant.

    Je l’ai trouvé. En tout cas dans la catégorie huile, j’ai pas mieux (avec les Boscia). Merci de me l’avoir fait redécouvrir.

  9. Astre a écrit

    Oui, merci ! ;-)

    En plus, pour clôturer le sujet, après réutilisation, je me rends compte à quel point, elle démaquille mieux les yeux que n’importe quelle autre !

    Avec elle, mon Dioshow part super bien, pas de trace de make up le lendemain.

    Ça n’est le cas avec aucune des huiles que j’ai testé jusque là (et après la DHC), et d’aucun démaquillant d’ailleurs.

    J’hallucine vraiment de l’avoir oublié un jour ! En plus masser le visage, c’est vraiment une astuce anti vieillissement donc tout bénéf cette huile.

Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>